Le projet Livelihoods – Araku #2

Comment répliquer des pratiques agricoles durables à grande échelle ?

Un exemple avec les ingénieuses unités de compostage pour restaurer la fertilité de 18 000 ha

Le projet Livelihoods-Araku #2 en Inde vise la mise en place de pratiques agricoles durables sur 18 000 hectares. Le compostage sera l’une des techniques clés qui seront utilisées par 40 000 agricultrices et agriculteurs pour restaurer le sol avec des nutriments de grande qualité afin d’améliorer sa fertilité ainsi que sa capacité à retenir l’eau et à séquestrer du CO2. Pour atteindre les objectifs ambitieux du projet, 900 tonnes de compost seront nécessaires chaque année. Le compost préparé individuellement par les agriculteurs sera loin d’être suffisant pour répondre à ce besoin.  De plus, le compostage dans les fermes nécessite beaucoup de main d’œuvre et viendrait surcharger les agriculteurs. Pour produire du compost naturel de grande qualité pour 15 000 agriculteurs, l’ONG Naandi a mis au point des unités de compostage à grande échelle basées sur un processus et une technologie très simples.

Une technologie simple reproduite à grande échelle

La biomasse, obtenue à partir des fermes et de l’abondante végétation de la vallée, est collectée et transportée jusqu’aux unités de compostage. Des micro-organismes, des nutriments et du fumier sont ajoutés à la biomasse pour obtenir un compost beaucoup plus riche que celui produit dans les fermes. Ensuite, un simple tracteur équipé vient retourner les tas de biomasse pour accélérer l’activité microbienne. Les tas sont régulièrement arrosés pour maintenir une humidité suffisante. Les retournements successifs de la biomasse et l’arrosage accélèrent la décomposition et permettent d’avoir un meilleur compost qu’avec une fabrication manuelle.

Un tracteur retourne régulièrement les tas de compost pour accélérer le compostage

Une production à grande échelle de compost de grande qualité

Rendre le compost accessible à tous dans toute la vallée

En plus de fournir de grandes quantités de compost d’excellente qualité aux agriculteurs, ces unités de compostage vont générer d’autres bénéfices pour les communautés. Elles sont peu coûteuses à mettre en place car plusieurs villages peuvent mutualiser une seule unité de compostage et le matériel ainsi que les ouvriers peuvent opérer sur plusieurs unités. Comme la biomasse est abondante dans la vallée, la matière première est facilement accessible, avec des coûts de collecte très réduits car les unités seront au plus près des villages. Avec ces unités de compostage, tous les agriculteurs auront accès à la même qualité de compost, ce qui permettra la réplication des pratiques agricoles durables à grande échelle.

Créer des emplois pour les jeunes

Les unités de compostage seront mises en place en partenariat avec la Coopérative de fermiers d’Araku qui gère déjà la production et la vente du café d’Araku. La production, le conditionnement le transport du compost offriront de nouvelles perspectives d’emploi pour les jeunes qui habitent dans la vallée.

Par ailleurs, des centres de production d’engrais naturels ainsi que des pépinières d’arbres seront créés au sein du projet. Plus de 9 millions de jeunes plants seront nécessaires pour remplir les objectifs du projet Livelihoods – Araku #2. Le projet va accompagner les jeunes entrepreneurs locaux qui souhaitent s’engager dans ces activités et leur assurer des revenus stables.

Share This