Le 8 août dernier, le Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’évolution du Climat (GIEC) a publié le premier rapport qui évalue de manière exhaustive l’écosystème des terres émergées et du réchauffement climatique. Les conclusions du rapport « Changement climatique et terres émergées » sont alarmantes. Non seulement les activités humaines affectent 70% des terres (hors glaciers). Mais les terres souffrent également du réchauffement climatique.

Quelles sont les conséquences des pratiques agricoles intensives sur les sols et la sécurité alimentaire ? Comment est-ce qu’une gestion des sols plus durable permettrait de réduire nos émissions de gaz à effet de serre ? Est-il trop tard pour limiter le réchauffement climatique et la dégradation des terres ? Voici les 5 enseignements clés et solutions prioritaires du dernier rapport du GIEC.

Photos : Lionel Charrier / Livelihoods Funds.

Actualités
novembre 4, 2019

We are hiring a Senior Agroecologist
& Program coordinator

Ready to make a change for the livelihoods of smallholder farmers while preserving natural resources?…
Read More
Actualités
octobre 29, 2019

LE FARMER INCOME LAB :
L’approche innovante de Mars pour réduire la pauvreté

Eradiquer la pauvreté des chaînes d'approvisionnement de l'industrie alimentaire est un défi ambitieux que Mars…
Read More
Actualités
octobre 29, 2019

FAITS ET CHIFFRES CLES:
Investir dans l’agriculture est plus efficace que tout autre secteur pour réduire la pauvreté dans le monde

2/3 DES PLUS DÉMUNIS VIVENT EN MILIEU RURAL Même si des progrès ont été réalisés…
Read More
Share This