Actualités

« Nos projets vont au-delà de la compensation carbone », Eric Soubeiran, Directeur Nature et Climat de Danone

By mai 15, 2018 No Comments

Danone s’est fixé pour objectif d’être 100 % neutre en carbone d’ici 2050. Cela passe par un engagement fort de l’entreprise mais aussi de ses marques. Ainsi dès 2020, evian, le leader mondial de l’eau minérale naturelle, deviendra la première marque de Danone à atteindre la neutralité carbone. Depuis de nombreuses années, evian est engagée dans un plan global de réduction de son empreinte carbone : un site d’embouteillage est 100% neutre en carbone depuis 2017, 60% des bouteilles expédiées par le train dont l’empreinte carbone est dix fois inférieure au transport routier, l’ambition récemment annoncée d’utiliser uniquement des matériaux recyclés dans la conception de ses bouteilles à horizon 2025.
Eric Soubeiran, Directeur Nature et Climat de Danone explique les motivations de Danone et de sa marque evian.

evian en bref:

  • Marque iconique de Danone
  • Leader mondial de l’eau minérale naturelle
  • 1 site d’embouteillage unique neutre en carbone et alimenté à 100% en énergies renouvelables
  • 1 200 collaborateurs sur son site d’embouteillage
  • Réduction de l’empreinte carbone globale de la marque de 40% grCO2/L entre 2008 et 2012
  • Des bouteilles 100% recyclables qui contiennent fin 2017 en moyenne sur l’ensemble de la gamme 25% de plastique recyclé
  • L’ambition de devenir une marque 100% circulaire à horizon 2025 utilisant 100% de plastique recyclé dans ses bouteilles

Livelihoods Venture: Comment la neutralité carbone s’inscrit-elle dans la stratégie globale d’une marque comme evian ?

Eric Souberain Depuis plus de 25 ans, evian a été portée par des ambitions environnementales fortes qui sont au cœur de la stratégie de la marque. En 1992, la marque a cofondé l’APIEME (l’Association pour la protection de l’impluvium de l’eau minérale d’evian®), un partenariat public/privé aux côtés de 13 communes concernées par la ressource en eau. En effet, il faut environ 15 ans avant qu’une goutte de pluie qui tombe sur l’impluvium devienne l’eau minérale naturelle evian. L’APIEME vise donc à concilier la préservation de la ressource en eau et le développement local sur l’impluvium. La dernière initiative en date est la mise en place en 2016 du projet de méthanisation Terragr’eau. Il permet de transformer chaque année 40 000 tonnes de déchets agricoles en engrais naturels pour les agriculteurs du territoire et d’assurer la production d’énergie renouvelable (biogaz) pour 1200 habitants, soit l’équivalent de la consommation annuelle en gaz du site d’embouteillage.
evian s’attache également à la réduction de son empreinte environnementale à chaque étape du cycle de vie de ses bouteilles de la conception à la production, du transport au recyclage. evian a ainsi réduit de 40% grCO2/L son empreinte carbone globale entre 2008 et 2012. En parallèle, depuis 2008, evian est partenaire du Fonds Carbone Livelihoods pour soutenir la préservation et la restauration d’écosystèmes dont dépendent des communautés rurales. Les actions continues d’evian pour réduire ses émissions, associées à la création de crédits carbone par le Fonds Carbone Livelihoods, permettront à evian de devenir la première marque de Danone à atteindre la neutralité carbone à horizon 2020. Deux étapes significatives ont déjà été franchies en 2017 dans ce cheminement vers l’ambition globale de la marque avec la certification neutre en carbone par Carbon Trust du site d’embouteillage d’Evian-les-Bains ainsi que des activités nord-américaines de la marque. (États-Unis et Canada).

L.V.: Danone fait de la compensation carbone volontaire. Vous n’êtes donc pas obligés d’en faire ?

E.S. : La conviction de Danone est qu’une entreprise ne peut pas perdurer si elle ne s’inscrit pas dans un écosystème pérenne. Cela se traduit par la recherche constante du bon équilibre économique et social. Lorsque nous avons pris l’engagement de neutralité du groupe cela s’est traduit par un plan de réduction de nos émissions sur l’ensemble de nos activités, la validation de nos science based targets mais aussi par la volonté de soutenir des projets porteurs de sens et avec un impact carbone positif. Les valoriser dans nos marques c’est une manière d’ancrer ce double projet, de le revendiquer.
Nous sommes arrivés à un point de basculement. Tout le monde voit les conséquences du changement climatique. Cela nous questionne en tant que citoyen et aussi en tant que consommateur. Toutes les études le montrent, les consommateurs veulent de la transparence sur ce qu’ils achètent : d’où vient le produit, comment il a été fabriqué et son impact environnemental. Sans transparence, le consommateur n’a pas vraiment le choix. Quand un consommateur achète une bouteille evian, il sait qu’elle provient des Alpes françaises, que la bouteille contient 25% de plastique recyclé et que c’est une marque neutre en carbone à horizon 2020. Notre démarche de neutralité carbone intéresse aussi nos clients professionnels et les distributeurs dont de nombreux s’engagent dans des démarches similaires.

L.V.: Quels bénéfices une entreprise peut-elle attendre de sa neutralité carbone ?

E.S. : Plus que la neutralité la question sera de savoir quel sens nous donnons à nos projets de compensation carbone. Avec Le Fonds Carbone Livelihoods, nous portons des projets qui vont au-delà de la compensation carbone car ils ont un impact dans la vie quotidienne des communautés avec lesquelles nous travaillons. On pourrait nous reprocher le fait que nos projets de compensation ne soient pas directement connectés à l’acte de consommation mais nous avons choisi de concentrer nos efforts pour avoir des projets à grande échelle qui ont plus d’impact. Et les faits sont là : sans le soutien de Danone et des autres entreprises du Fonds Carbone Livelihoods, nous n’aurions pas pu planter 130 millions d’arbres et ainsi améliorer la vie de plus d’un million de personnes. La compensation carbone contribue donc à bâtir le capital de Danone et de ses marques.

Photo: Danone

A lire aussi :

« Nous investissons 7% de notre résultat net dans notre neutralité carbone chaque année »,

Lionel Habasque,
Directeur Général de Voyageurs du Monde

 Lire la suite

« Notre approche ‘Eviter – Réduire – Compenser’ est complètement intégrée à notre stratégie »

Marcus Wagner,
Directeur Environnement de SAP

 Lire la suite

Share This