Nos réussites en chiffres

18
millions d'arbres plantés
5000
hectares restaurés
20000
bénéficiaires
2
millions de tonnes de CO2 évitées sur 20 ans

Le contexte

Avec son archipel de 17 000 îles, l’Indonésie est très vulnérable au changement climatique. Une étude du journal scientifique Science à la suite du tsunami d’Aceh de 2004, qui causa 220 000 morts, indique que 30 arbres côtiers par 100 mètres carrés peuvent réduire jusqu’à 90% du flot d’un tsunami.

Ce projet se situe dans la province de Sumatra du Nord en Indonésie, qui perd ses forêts de mangroves à un rythme constant depuis plusieurs décennies. En 1987, la province comptait 200 000 hectares de mangroves. Aujourd’hui, il est reste moins de la moitié avec seulement 83 000 hectares. Les forêts de mangroves ont été détruites du fait de l’industrialisation rapide de l’île, pour être converties en rizières, en étangs pour la production de crevettes et en plantations pour la récolte d’huile de palme.

Le projet

Ce projet a permis la restauration de 5000 hectares des forêts de mangroves, contribuant ainsi à la sécurité des des communautés côtières. Les mangroves ont aussi permis de restaurer des terres arables. En effet, les élevages intensifs de crevettes qui avaient remplacé les forêts de mangroves avaient entrainé un influx massif d’eau de mer, dégradant la qualité du sol. Ce projet génère aussi une nouvelle dynamique économique. Les villageois locaux ont de meilleurs revenus en valorisant tout ce que leur offrent les forêts de mangroves : poissons, les mollusques, les teintures pour les batiks et le miel.
En savoir plus sur les nouvelles activités économiques générées par les forêts de mangroves

Impact social et environnemental

L’association indonésienne Yagasu intervient dans la région depuis 2003. Avec le soutien du fonds Livelihoods, Yagasu a pu planter environ 18 millions d’arbres avec la population locale. Ces arbres permettront de séquestrer plus de 2 millions de tonnes de TeqCO2 au cours des 20 ans de la durée du projet.

Nos Partenaires