Notre mission

Nous avons pour mission d’aider les communautés agricoles et rurales à restaurer leurs écosystèmes pour une amélioration durable de leurs revenus et de leurs conditions de vie.

Notre histoire

En 2008, le Groupe Danone, la Convention sur les zones humides de Ramsar et l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) ont créé le Fonds Danone pour la nature avec les objectifs suivants : restaurer les écosystèmes dégradés, combattre le changement climatique, et redévelopper les économies locales.

Danone était convaincu qu’il était nécessaire d’inventer un nouveau modèle qui permette aux entreprises d’adopter une approche participative au développement durable. Plutôt que de ne proposer aux entreprises qu’un simple achat de crédits carbone pour compenser leurs émissions, le modèle imaginé par Danone leur permettrait de travailler en collaboration étroite avec des développeurs sur des projets qui, en plus de générer des crédits carbone de haute qualité, auraient un fort impact social et économique.

Le succès d’un projet pilote de restauration de mangroves au Sénégal a poussé Danone à ouvrir le fonds à des investisseurs externes. Ainsi, le Fonds Danone pour la nature devient une entité indépendante en 2011, renommé Fonds Carbone Livelihoods. Neuf autres entreprises l’ont rejoint depuis : Schneider Electric, Crédit Agricole S.A., Michelin, Hermès, SAP, CDC Climat, La Poste, Firmenich, Voyageurs du Monde.

Suite au succès de ce premier fonds, un deuxième fonds fut lancé en 2015 : le Fonds Livelihoods pour l’agriculture familiale (Livelihoods 3F). Sa mission reste la même : restaurer les écosystèmes pour une amélioration durable des revenus et des conditions de vie des communautés rurales. Cependant, le rendement de ce fonds va au-delà des crédits carbone. Le principal objectif de ce deuxième fonds est d’aider des entreprises à transformer leurs chaines d’approvisionnement de manière durable auprès de petites exploitations familiales.

Nos fonds

Livelihoods est né de la conviction que la dégradation de l’environnement, le changement climatique et la pauvreté rurale sont étroitement liés, et propose de nouveaux modèles innovants pour affronter simultanément ces trois défis.

Nos deux fonds d’investissement cherchent à bénéficier aux communautés agricoles et rurales de pays en développement d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine.

Le Fonds Carbone Livelihoods
Ce fonds d’investissement vise à éradiquer la pauvreté rurale en restaurant des écosystèmes dégradés grâce à des projets d’envergure dédiés à l’agroforesterie, la restauration de mangroves et l’énergie rurale. Les investisseurs reçoivent des crédits carbone à fort impact social en contrepartie de leurs contributions financières. Ce fonds au capital de €40M réunit 10 investisseurs : Danone, Schneider Electric, Crédit Agricole S.A., Michelin, Hermès, SAP, CDC Climat, La Poste, Firmenich, Voyageurs du Monde. Depuis sa création, le fonds a permis la plantation de 130 millions d’arbres, qui amélioreront les conditions de vie d’un million de personnes et stockeront près de 10 millions de tonnes de CO2. Ce fonds est désormais fermé et n’est plus accessible à de nouveaux investisseurs.

Le Fonds Livelihoods pour l’agriculture familiale (Livelihoods 3F)
Ce fonds d’investissement vise à éradiquer la pauvreté rurale en restaurant des écosystèmes dégradés grâce à des pratiques agricoles durables à grande échelle et durables, intégrées aux paysages. Parmi les investisseurs du fonds figurent des entreprises qui cherchent à transformer leurs chaines d’approvisionnement, des investisseurs privés « orientés impact » et des institutions publiques de développement qui sont désireuses de maximiser leur impact social et environnemental. Le retour sur investissement sera assuré par une coalition tierce (entreprises privées, institutions, gouvernements, etc.) qui paieront une commission sur les matières premières, les biens publics et les services environnementaux produits par les projets du fonds. Lancé par Danone et Mars, Inc. et doté d’un capital initial de €120M, il est actuellement ouvert à de nouveaux investisseurs.

Notre Gouvernance

Livelihoods Venture est une structure consultative qui gère les fonds de Livelihoods. Une équipe permanente de spécialistes travaille avec des experts externes de renom pour sélectionner les projets les plus prometteurs, effectuer les vérifications préalables nécessaires et surveiller les projets en cours.

Afin d’encourager la participation active des investisseurs, chaque fonds Livelihoods comprend trois organes administratifs :
Le Conseil d’Administration Livelihoods – composé de représentants de chaque investisseur et institution partenaire – se réunit au moins deux fois par an pour faire l’examen de la stratégie globale du fonds ainsi que des projets en cours.

Le Comité d’Investissement Livelihoods – composé de représentants de chaque investisseur partenaire – se réunit chaque trimestre et participe de façon plus directe et active aux activités du fonds. Sa fonction principale est d’étudier les propositions de projet et de prendre des décisions à leur égard.

Le Comité Consultatif Livelihoods – composé d’environ 15 membres – est une entité sui generis qui remplit une fonction d’analyse et de dialogue. Grâce à sa composition variée (universitaires reconnus, représentants d’ONG et entrepreneurs) le Comité Consultatif exerce son autorité morale et technique sur le fonds dans son ensemble.

La charte Livelihoods

La Charte Livelihoods est un document fondamental qui définit la vision, les valeurs, les principes et les directives de Livelihoods. Elle définit les critères d’investissement des deux fonds. Toutes les organisations (investisseurs, développeurs de projets, institutions partenaires, experts, etc.) qui font partie des fonds Livelihoods doivent signer et respecter cette Charte.

cliquez ici pour télécharger la charte.