Le 8 août dernier, le Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’évolution du Climat (GIEC) a publié le premier rapport qui évalue de manière exhaustive l’écosystème des terres émergées et du réchauffement climatique. Les conclusions du rapport « Changement climatique et terres émergées » sont alarmantes. Non seulement les activités humaines affectent 70% des terres (hors glaciers). Mais les terres souffrent également du réchauffement climatique.

Quelles sont les conséquences des pratiques agricoles intensives sur les sols et la sécurité alimentaire ? Comment est-ce qu’une gestion des sols plus durable permettrait de réduire nos émissions de gaz à effet de serre ? Est-il trop tard pour limiter le réchauffement climatique et la dégradation des terres ? Voici les 5 enseignements clés et solutions prioritaires du dernier rapport du GIEC.

Photos : Lionel Charrier / Livelihoods Funds.

Share This