La vanille est la seule orchidée comestible au monde. Elle pousse comme la vigne, grimpant sur un tronc d’arbre, un poteau ou tout autre support. Originaire du Mexique, la vanille doit être pollinisée à la main. C’est une opération très délicate car la fleur de vanille doit être pollinisée dans les 12 heures suivant sa floraison. Dans le cas contraire, la fleur flétrit et tombe. Aucune gousse de vanille ne peut alors pousser. De plus, seules 5 à 6 fleurs par grappe peuvent être pollinisées afin d’obtenir de la vanille de bonne qualité.

Vanille verte fraîchement récoltée.

Vanille “préparée” après un processus de 6 mois.

Une fois récoltée, la vanille verte est « préparée » afin de devenir les gousses brunes vendues sur le marché. Les gousses vertes sont triées et calibrées, nettoyées, trempées dans de l’eau chaude puis séchées afin de révéler leur arôme. Le processus dure environ 6 mois. Environ 6 à 7 kilos de vanille verte sont nécessaires pour obtenir 1 kilo de vanille séchée. La qualité de la vanille dépend de la maturité des gousses vertes ainsi que de la précision et de la rigueur de leur préparation.

La vanille est une culture qui exige beaucoup de main d’œuvre, ce qui en fait l’épice la plus chère au monde après le safran.

A lire aussi :

Retrouver la magie de “l’or vert” de Madagascar

Découvrez le projet vanille Livelihoods développé avec Danone, Mars & Firmenich, investisseurs du Fonds Livelihoods, ainsi que Prova et des ONG locales.

En savoir plus

Regards croisés d’une ONG et d’un industriel sur le projet vanille Livelihoods à Madagascar

Interview de Serge Rajaobelina, Président de l’ONG Fanamby, et de Dominique Roques, Directeur partenariats et promotion des ingrédients naturels de Firmenich.

Lire l'interview

Photos : Mika Andrianoelison; Unclesam.

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Share This